|     | Recherche avancée

Le Grand-Duc


Son Altesse Royale le Grand-Duc Henri, fils aîné du Grand-Duc Jean et de la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte de Luxembourg, est né le 16 avril 1955 au Château de Betzdorf (Luxembourg).

Le 4 mars 1998, Il a été nommé Lieutenant-Représentant de Son Altesse Royale le Grand-Duc Jean, conformément à l’article 42 de la Constitution.

Depuis l’avènement au trône le 7 octobre 2000, Il est Grand-Duc de Luxembourg, succédant à Son père, le Grand-Duc Jean.

Formation

Il fait Ses études secondaires au Luxembourg et en France, où Il est reçu avec succès au baccalauréat en 1974. Par après, Il fréquente les cours à l'Université de Genève (Suisse) où Il a obtenu en 1980 une Licence ès Sciences Politiques. Son Altesse Royale le Grand-Duc est, entres autres, Docteur Honoris Causa (Human Letters) de la Sacred Heart University, Fairfield, Connecticut (USA) ainsi que Docteur h.c. ès Droit de la Miami University, Oxford, Ohio (USA). Il est également Docteur h.c. en Economie de l'Université de Khon Kaen, (Thaïlande), Docteur rer. pol. h.c. de l'Université de Trèves (RFA) ainsi que de la Faculté de León (Nicaragua).

Carrière militaire

En 1974, le Prince Henri est inscrit à l'Académie Royale Militaire de Sandhurst en Grande-Bretagne où Il s’est vu décerner en 1975 le statut d'officier. En 1989, Il a été nommé Major Honoraire du "Parachute Regiment" (Royaume-Uni). En sa qualité de Commandant de l'Armée Luxembourgeoise, Lëtzebuerger Arméi, Il porte le titre de Général.

Famille

Le 14 février 1981, Il a épousé Mademoiselle Maria Teresa Mestre qui, Elle aussi, a obtenu en 1980 la Licence ès Sciences Politiques à l'Université de Genève.  Leurs Altesses Royales le Grand-Duc et la Grande-Duchesse ont quatre fils et une fille:

Patronages et engagements

Le Grand-Duc a effectué maints séjours d'éducation et de formation à travers le monde. De 1978 à 1980, Il a effectué des stages dans différentes entreprises aux Etats-Unis.

De 1978 à 2000, dans le cadre de Sa fonction de Président d'honneur du "Comité de développement économique", fondé en 1977, précurseur de l'actuelle agence de promotion et de développement économique "Luxembourg for Business"; Il a entrepris de nombreux voyages de prospection sur les cinq continents afin d'assurer la promotion du Grand-Duché de Luxembourg comme terre d’opportunités commerciales et d'investissements, fonctions reprises par S.A.R. le Prince Guillaume, Grand-Duc Héritier de Luxembourg.

De 1980 à 1998, Il a siégé de droit comme Membre au Conseil d'Etat, ce qui Lui a permis de parfaire Sa connaissance des rouages institutionels et législatifs du pays.

Le Grand-Duc assure le patronage de nombreuses associations actives dans les domaines culturel, sportif, scientifique et civique.  Ainsi Il assume le Haut Patronage de la Protection Civile.

Il est, en outre, membre du conseil d'administration de la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, qui a pour vocation d’aider à l’intégration dans la société luxembourgeoise de personnes à besoins spécifiques et de soutenir des projets ponctuels dans certains pays moins avancés.

Le Grand-Duc est également un membre actif de la Fondation Mentor créée sous le patronage de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Le but de la fondation étant d'assurer la prévention de consommation de drogues par les adolescents.

Il a été coopté membre du Comité International Olympique (CIO) à la session de février 1998 qui s’est tenue à Nagano au Japon.

S’intéressant à la protection de la nature, le Grand-Duc est Président du Galápagos Darwin Trust Luxembourg et fait partie du "Presidence Council" de la Fondation Charles Darwin pour les Iles Galápagos.  Par ailleurs, il assure le Haut Patronage de la Fondation natur&ëmwelt (Hëllef fir d'Natur), organisme pour la protection et la sauvegarde de la nature au Grand-Duché de Luxembourg.

En février 2008, le Grand-Duc s’est vu décerner le Bailli Grand-Croix d’Honneur et de Dévotion de l’Ordre de Malte. En novembre 2010, S.A.R. le Grand-Duc s’est vu remettre le Grand Collier du Mérite Européen, qu’Il a accepté au nom du peuple luxembourgeois.

Centres d'intérêt

Ses passe-temps favoris sont la littérature, la musique classique et les sports en général et en particulier la natation, la voile, le ski nautique, le tennis, la chasse et la pêche.

Langues

Outre le luxembourgeois, le Grand-Duc parle le français, l'anglais, l'allemand et a des notions d'espagnol.