|     | Recherche avancée
  • Imprimer
  • Partager

Le Chef de l'Etat


Le Grand-Duc est le Chef de l'Etat. Il incarne l’indépendance du pays et la continuité d’un Etat qui a été marqué fortement par les vicissitudes de l’histoire.

L’article 33 de la Constitution dispose que "Le Grand-Duc est le Chef de l'Etat, symbole de son unité et garant de l'indépendance nationale.
Il exerce le pouvoir exécutif conformément à la Constitution et aux lois du pays".

Le Grand-Duc exerce une fonction centrale et essentielle: il est considéré comme la clef de voûte du système institutionnel tout en respectant la maxime selon laquelle "le Souverain règne mais ne gouverne pas".

En substance, la fonction de Chef de l'Etat revêt une dimension triple.

D'abord celle du symbole

Dans l'accomplissement de son action à l'intérieur des frontières comme à l'extérieur le Grand-Duc est l'expression de l'identité du pays.

Il symbolise son indépendance, l'unité du territoire et la permanence de l'Etat, au-delà des divisions politiques et des clivages partisans.

Ensuite celle d'un garant

Le Grand-Duc est le gardien des institutions.

Les dispositions constitutionnelles lui assurent et imposent une neutralité politique qui le mettent en situation de contribuer à veiller à l’équilibre institutionnel et au bon fonctionnement des rouages de l’Etat.

Enfin, la dimension arbitrale

Le Grand-Duc est un arbitre qui se situe au-dessus de la mêlée politique.

Le choix du Premier ministre, pour autant qu'il soit conforme à l'expression du suffrage populaire, lui revient. Son autorité morale lui confère un magistère d'influence.

Il demeure aussi un recours en cas de crise grave menaçant les institutions ou le pays.