|     | Recherche avancée

Forum « From words to action : repairing the wounds of wartime sexual violence »
La Haye, Pays-Bas
28-11-2018


C’est à La Haye, symbole mondial de paix et de justice, que Son Altesse Royale la Grande-Duchesse a participé, aux côtés de Sa Majesté le Roi des Pays-Bas et de hauts représentants d’institutions internationales, au forum « From words to action : repairing the wounds of wartime sexual violence » organisé par la « Dr Denis Mukwege Foundation ».  

Survivantes-web-1

© Cour grand-ducale / Sophie Margue

S.A.R. la Grande-Duchesse échange avec Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018

Survivantes-web-2

© Sophie Margue

S.A.R. la Grande-Duchesse et S.M. le Roi des Pays-Bas unis à La Haye pour soutenir le prix Nobel de la Paix 2018, Dr Denis Mukwege, dans sa lutte contre les violences sexuelles.

De g. à dr. : S.M. le Roi des Pays-Bas ; S.A.R. la Grande-Duchesse de Luxembourg ; Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix 2018

L’hôte de cette brillante soirée – le Dr Mukwege en personne, co-lauréat du Prix Nobel de la Paix 2018 avec Nadia Murad – avait également invité de nombreuses survivantes de viols de guerre. Venues des quatre coins du monde, certaines d’entre elles avaient déjà participé, l’an dernier à Genève, à un premier « Forum des survivantes » auquel Son Altesse Royale s’était également rendue.

Souvent chargées d’émotion, ces « retrouvailles » se sont surtout révélées empreintes d’espoir : celui de vaincre un jour ce que la Grande Duchesse a qualifé, dans son discours, d’ « un des pires crimes dans les conflits actuels - le viol utilisé comme arme de guerre ».

S’adressant directement à ces femmes ayant vécu l’horreur, Son Altesse Royale s’est souvenue que « vous toutes m’avez fait comprendre à quel point la reconnaissance de vos souffrances était importante pour vous aider à reconstruire vos vies » et que, dès lors, prendre leur défense était devenu « une obligation morale ».

Survivantes-web-5

© Cour grand-ducale / Sophie Margue

Durant son discours prononcé à la conférence de La Haye, S.A.R. la Grande-Duchesse a rappelé avec autant d’émotion que de fermeté, son engagement sans faille contre le viol utilisé comme arme de guerre en dédiant son forum « Stand Speak Rise Up ! » des 26 et 27 mars 2019 aux survivantes.

Cette volonté de donner une voix aux survivantes – et de l’amplifier – est un des principaux objectifs de la conférence internationale “Stand Speak Rise Up!” qui se déroulera les 26 et 27 mars prochains à Luxembourg à l’initiative de la Grande-Duchesse et en collaboration avec le « Women’s Forum for the Economy and Society » ; un autre objectif clé sera de trouver des moyens et des solutions pour que les « victimes se transforment en de puissants agents du changement ».

Le Dr Mukwege et la "Dr Denis Mukwege Foundation" sont les partenaires stratégiques de cet événement, au même titre que l’ONG « We are not weapons of war ». La conférence bénéficiera aussi du soutien du gouvernement luxembourgeois, ce dont Son Altesse Royale s’est une nouvelle fois réjouie: « Je suis très fière de cela », a-t-elle souligné.

Dans son message, le Dr Mukwege n’a pas manqué de saluer l’engagement de la Grande-Duchesse : « Vous avez été une grande source d’inspiration, un grand encouragement dans la lutte contre les violences sexuelles. Votre initiative est très bien perçue», a-t-il déclaré.

Après la partie officielle, la soirée s’est poursuivie dans une ambiance très chaleureuse avec, comme point d’orgue, une partie musicale assurée par un groupe de survivantes.

Survivantes-web-12

© Cour grand-ducale / Sophie Margue

La Grande-Duchesse est entourée de survivantes, membres du « Global Survivor Network » ayant animé la soirée de leurs chants.

A sa droite, Mme Pramila Patten, Représentante spéciale chargée de la question des violences sexuelles en période de conflit (ONU)