|     | Recherche avancée

Journées du micro-entrepreneur
Grand-Duché de Luxembourg
13-10-2017


Son Altesse Royale la Grande-Duchesse a participé, vendredi 13 octobre à la Chambre des Métiers en présence du Ministre du Travail et de l’Economie sociale et solidaire, Monsieur Nicolas Schmit, à l’ouverture des premières Journées du micro-entrepreneur.

055_journees_micro-entrepreneurs

© Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

S.A.R. la Grande-Duchesse est entourée de g. à dr. par Messieurs Van Kauwenbergh, directeur de la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, Pierre Bley, président de l’œuvre Grande-Duchesse Charlotte, Tom Oberweis, président de la Chambre des métiers, Nicolas Schmit, ministre du Travail, ministre de l’Economie sociale et solidaire et Jean-Louis Beckers, président de la FUSE.


« Je suis fière que ma Fondation soit l’initiatrice d’un évènement qui met le projecteur sur les micro-entrepreneurs à Luxembourg et sur leur contribution à l’activité économique de notre pays », a souligné la Grande-Duchesse dans son allocution.
« Notre message est de vous dire qu’il faut oser entreprendre », a-t-elle déclaré en s’adressant aux nombreux porteurs de projets rassemblés à ces Journées du micro-entrepreneur. « Il faut libérer la créativité et le potentiel de centaines d’hommes et de femmes au Luxembourg et leur donner les moyens de réaliser ce potentiel grâce à l’accès au crédit », a-t-elle ajouté.

317_journees_micro-entrepreneurs

© Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

S.A.R. la Grande-Duchesse pendant son allocution.

Vidéo de l'allocution de S.A.R. la Grande-Duchesse:

Vidéo de S.A.R. la Grande-Duchesse pendant son allocution

« Les projets des micro-entrepreneurs répondent à un vrai besoin de notre société et à ses problématiques sociales urgentes comme la lutte contre le chômage et la précarité, l’absence de formation et le décrochage scolaire. Ce sont souvent les petits patrons qui incarnent le mieux cette nouvelle vision de l’entreprise et du développement, car l’on constate qu’ils s’appuient sur des modèles plus équitables, plus inclusifs et plus sociaux » a encore déclaré S.A.R. la Grande-Duchesse.
Et d’inviter « les banques à s’intéresser aussi au micro-entrepreneuriat et à soutenir un plus grand nombre de porteurs de projets dans la dynamique d’intégration économique, porteuse de progrès social partagé. »

359_journees_micro-entrepreneurs

© Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

S.A.R. la Grande-Duchesse est entourée de g. à dr. de Messieurs Mike van Kauvenbergh, directeur de la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, Pierre Bley, président de l’œuvre Grande-Duchesse Charlotte, Nicolas Schmit, ministre du Travail, ministre de l’Economie sociale et solidaire, Jean-Louis Beckers, président de la FUSE et Tom Oberweis , président de la Chambre des métiers.


« Je formule le voeu que la finance se saisisse de l’urgence sociale avec autant d’énergie qu’elle s’est emparée du développement des start-up et qu’elle s’est mobilisée contre le changement climatique en lançant les green bonds. », a-t-elle conclu.
Les Journées du micro-entrepreneur ont été organisées les vendredi 13 et samedi 14 octobre par la Fondation des Universitaires en sciences économiques (FUSE) en partenariat avec la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse.
Ces Journées ont rassemblé plus de 120 personnes intéressées par la création d’entreprise.

473_journees_micro-entrepreneurs

© Cour grand-ducale / Claude Piscitelli

S.A.R. la Grande-Duchesse entourée par deux responsables de « Lulu dans ma rue ».


La Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse œuvre au Luxembourg pour secourir les personnes vulnérables ainsi qu’à l’international pour soutenir des projets humanitaires.

En septembre, S.A.R. la Grande-Duchesse s’était rendue auprès de deux entreprises ayant bénéficié d’un micro-financement, montrant ainsi son intérêt envers les créateurs d’entreprise, mais aussi pour le développement d’initiatives mettant l’accent sur le lien social et l’inclusion de personnes parfois éloignées du marché du travail.