|     | Recherche avancée

Audience de la fondatrice de la Maison Shalom et du représentant UNICEF Burundi
06-12-2013



S.A.R. la Grande-Duchesse dans sa qualité de Présidente de la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse et initiatrice du "Projet de la Main Tendue" au Burundi a reçu en audience au Palais grand-ducal Mme Maggy Barankitse, fondatrice et responsable de la Maison Shalom au Burundi ainsi que M. Johannes Wedenig, représentant de l'UNICEF au Burundi.

Depuis 2010 et sur initiative personnelle de S.A.R. la Grande-Duchesse, "Eminent Advocate for Children" de l’Unicef et "Ambassadeur de bonne volonté" de l’Unesco, l’aide internationale de la Fondation grand-ducale se concentre sur un vaste programme au Burundi. A cet effet, le "Projet de la Main Tendue à l’enfance" a été lancé le 27 janvier 2010 avec le soutien de partenaires au Burundi comme au Luxembourg. Cette organisation burundaise, reconnue mondialement pour la promotion d’une culture de la paix et de la réconciliation, a été initiée en 1993 pour venir en aide à des milliers d’enfants, parmi eux des enfants-soldats, victimes des massacres opposant les groupes ethniques Hutu et Tutsi et propose ainsi des programmes de réinsertion. 

Cet engagement pluriannuel dont le partenaire local est la Maison Shalom, menée par Maggy Barankitse; est un des prolongements directs de l’action de S.A.R. la Grande-Duchesse depuis Sa visite à la prison centrale de Bujumbura, capitale du Burundi, en juin 2009. 

Dans le même contexte, le 03 décembre 2013 en l’Abbaye de Neumünster, S.A.R. la Grande-Duchesse, toujours en sa qualité de Présidente de la "Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse" et initiatrice du "Projet de la Main Tendue" au Burundi, a assisté à la première du court métrage "Bosco’s Guitar" suivie du vernissage de l’exposition photographique "Wind of Change" dans le cadre de la célébration du 20ème anniversaire de la Maison Shalom.  "Bosco’s Guitar" film du producteur allemand Steffen Schier, inspiré d’une histoire vraie, retrace l’histoire d’un jeune garçon qui a perdu le sens de la vue au moment de l’assassinat de sa mère pendant le génocide au Burundi en 1993.  Avec l’aide de Maggy Barankitse et de la Maison Shalom, Bosco se remet doucement de cette tragédie, surmonte son handicap et devient un des plus fameux musiciens du pays.

L’exposition "Wind of Change", déjà révélée au public en octobre 2011, présente 25 portraits grand format de Fabrice Monteiro, accompagnés des récits de vie recueillis par Pauline Lecointe, qui retracent le parcours des premiers enfants accueillis par Maggy à la Maison Shalom, leur histoire, leur renaissance, leurs espoirs, leurs devises et leurs projets pour l'avenir… 

Par ailleurs, le 20ème anniversaire de la Maison Shalom a été dignement célébré à l'occasion de plusieurs évènements organisés au Grand-Duché de Luxembourg tout au long de cette semaine, du 03 au 10 décembre 2013, conjointement à la Fondation du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, la Fondation Bridderlech Deelen ainsi que CSI Lëtzebuerg.

HerveMontaigu

aud-maisonshalom-burundi

Son Altesse Royale la Grande-Duchesse entourée de Monsieur Johannes Wedenig, représentant de l'UNICEF au Burundi ainsi que de Madame Maggy Barankitse, fondatrice et responsable de la Maison Shalom au Burundi

Autour du 20ème anniversaire de la Maison Shalom en l’Abbaye de Neumünster

Autour du 20ème anniversaire de la Maison Shalom en l’Abbaye de Neumünster

Autour du 20ème anniversaire de la Maison Shalom en l’Abbaye de Neumünster

Autour du 20ème anniversaire de la Maison Shalom en l’Abbaye de Neumünster