|     | Recherche avancée

Communiqué du Maréchalat de la Cour
19-07-2013


Le Maréchalat de la Cour communique:

Son Altesse Royale le Grand-Duc a reçu, hier, jeudi, en audience Monsieur Jean-Claude Juncker, Premier Ministre, Ministre d’Etat, et Monsieur Laurent Mosar, Président de la Chambre des Députés.

Il a poursuivi Ses consultations en matinée avec les chefs des groupes et sensibilités politiques représentés à la Chambre des Députés.

Contrairement à l’avis du Conseil d’Etat du 18 juillet 2013 qui dans sa conclusion retient "qu’un arrêté grand-ducal dissolvant avec effet différé la Chambre des Députés, ne serait pas compatible avec l’esprit de la Constitution, ni avec la coutume constitutionnelle qui s’est forgée à travers l’histoire", les forces politiques du pays se sont prononcées à l’unanimité en faveur d’une dissolution différée de la Chambre des Députés suivie d’élections anticipées, approche qui ne se heurterait pas au texte de notre Constitution.

En conséquence, afin d’éviter que les institutions dans leur ensemble ne soient limitées dans leur champ d’action pour une période prolongée et après avoir dûment analysé la nature des événements autour desquels s’est cristallisée la volonté d’organiser des élections anticipées, Son Altesse Royale le Grand-Duc S’est résolu à dissoudre la Chambre des Députés avec effet au 7 octobre prochain, de nouvelles élections étant fixées au 20 octobre 2013. Sous les conditions de l’article 45 de la Constitution, ces décisions seront formalisées au début de la semaine prochaine.

Son Altesse Royale le Grand-Duc appelle tous les acteurs politiques du pays à mener une campagne électorale digne et espère que le climat de confiance qui nous permet de travailler ensemble dans l’intérêt général de notre pays et de nos concitoyens sera rétabli.

Palais grand-ducal, le 19 juillet 2013